Italie

Contact :

  • Sylvie Cussigh, conseillère municipale déléguée aux relations internationales
  • Jo Maldera, président du comité Gières-Vignate

Depuis 1983 : échanges avec l'Italie avec Vignate dans la banlieue de Milan.

Parmi les 5% d'étrangers que compte la population de Gières, une nationalité prédomine : l'Italienne. C'est donc d'abord en Italie que Gières décide de rechercher une commune avec laquelle elle pourrait entretenir des liens d'échange et d'amitié.

Dès 1983, conseil est demandé à la Fédération mondiale des Cités unies (F.M.C.U.) pour nous aider à trouver une commune sœur en Italie. Ce sera la ville de Vignate, près de Milan, qui ressemble beaucoup à Gières ; une petite ville de 5 000 habitants (7 176 aujourd'hui), dans la banlieue d'une grande ville, en expansion industrielle mais ayant maintenu ses activités agricoles.

Après un premier contact réciproque en avril (Georges Morin et Michel Maron se rendent alors pour la première fois à Vignate) et en juin 1983, les "fiançailles" des deux communes ont lieu en juin 1984, suivis des premiers échanges en 1985, dans des domaines aussi divers que le sport, l'école et la culture. Convaincus par la vitalité de ces échanges, les deux maires (Charly Guibbaud et Flavio Lombardi) se retrouvent à Vignate en juin 1985 pour signer la convention officielle du jumelage entre les deux communes. L'année 1986 voit la création du comité Gières-Vignate et le premier anniversaire du jumelage, qui se déroule à Gières.

Depuis, les échanges scolaires et associatifs continuent. En particulier, cent sportifs giérois ont participé, en juin 1988, à l'inauguration du Centre sportif de Vignate, et cent sportifs vignatais sont venus à Gières, pour la Fête du sport, au printemps suivant. Les délégations giéroises à Vignate et vignataises à Gières, qui se sont respectivement déplacées aux mois de septembre 1991 et 1992, composées à chaque fois de plus d'une centaine d'élus et de représentants des associations, sont aussi restées dans toutes les mémoires. Le dixième anniversaire du jumelage a été marqué par deux voyages réciproques, en juin et septembre 1995, avant que d'autres voyages ne se déroulent dans un sens ou dans l'autre....

Elus, sportifs, écoliers et musiciens de nos deux villes ont ainsi, depuis 1984, multiplié les échanges. Le bilan de ces presque vingt ans de relations entre Gières et Vignate s'avère donc très positif.