Aides Sociales

Aide aux vacances

Elles concernent les enfants âgés de 4 à 17 ans (nés entre 2007 et 2020) des familles dont le QF (quotient familial) est inférieur à 900 pour un maximum de 16 jours aidés,

  • Aide aux vacances collectives : elle s’applique aux séjours en collectivité (colonies et camps agréés par Jeunesse et Sport ou le Ministère du Tourisme) ; le formulaire est à retourner au CCAS avant le départ de l'enfant.
  • Aide aux vacances familiales : elle s’applique aux séjours en famille (en location, en camping-caravaning, en maison familiale agréée par la DDASS, en villages de vacances ou en gîte de tourisme social agréé par le Commissariat Général au Tourisme) : le formulaire est à retourner au CCAS avant la fin septembre de chaque année.

Aide aux activités de loisirs

La participation du CCAS aux frais d’inscription dans les associations giéroises est de 50% pour un QF de 0 à 400, de 30% pour un QF de 401 à 650 et de 25% pour un QF de 651 à 900, sachant que cette aide est accordée après déduction des autres aides (comité d’entreprise, Pass’Sport…) : le formulaire est à retourner au CCAS avant la fin octobre de chaque année.

Aide aux transports

Elle concerne les enfants des écoles maternelles et primaires et du centre aéré du clos d'Espiés, quel que soit le QF, et prennent la forme d’un prise en charge de la moitié de l’abonnement TAG.

 Aide exceptionnelle en lien avec les travailleurs sociaux

Ces aides ont un caractère exceptionnel et leurs modalités d’attribution implique le concours du travailleur social référent du bénéficiaire, qui remplit l’imprimé. Le CCAS étudie les demandes au coup par coup lors d’une commission mensuelle.

  • Les aides d’urgence visent à l’amélioration d’une situation passagère difficile du ménage bénéficiaire, via l’attribution de bons alimentaires ou d’hygiène pour les besoins fondamentaux et de tickets de transports valable sur le réseau de TAG pour une journée
  • Les aides aux paiement des charges courantes et frais exceptionnels sont destinées à faire face à une dépense ponctuelle plus ou moins importante, hors situation d’urgence.