Mobil'Idées: un atelier de marquage au sol au carrefour Pasteur-Plaine

Merci à Eric Fabre, photographe giérois, pour l'image par drone dans le bandeau d'ouverture

La phase de diagnostic du projet Mobil’Idées a été marquée par un point d’étape lors du Forum des associations, qui a permis d’identifier 3 thématiques de travail :

• les trajets autour de l’école Don Bosco,

• le rond-point Esclangon (en lien avec l’école à venir au clos d’Espiés),

• et le carrefour rue Pasteur-rue de l’Isère.

Au vu de la complexité des deux premiers points, eu égard notamment au nombre d’interlocuteurs à consulter, le groupe de travail a proposé de travailler dès à présent sur le 3ème et d’amorcer une réflexion sur ce carrefour, stratégique dans les trajets scolaire et qui présente l’inconvénient d’être aveugle sur trois de ses angles, en expérimentant un changement de priorité en faveur des modes doux.

Un travail citoyen de signalétique au sol a été réalisé du mardi 26 au jeudi 28 octobre, pendant la première semaine des vacances scolaires. Les membres du groupe de travail Mobil’Idées et des Giérois volontaires, accompagnés de leurs enfants, ont ainsi travaillé trois jours durant à dessiner sur le sol, avec de la peinture non durable, un dessin élaboré en groupe de travail. Le graphisme proposé symbolise le débordement des trottoirs sur la chaussée en deux nuances de bleu, le centre était occupé par les éléments graphiques du logo de la commune, pour clarifier les circulations piéton-vélo-voiture en signifiant aux piétons qu’ils ont priorité sur tout le plateau, et aux voitures de ralentir. Les participants de ce chantier de marquage au sol étaient accompagnés de deux animateurs du collectif Pourquoi Pas, Marie et Etienne, qui ont aussi assuré l'appui technique, en récupérant notamment auprès de la Métro des restes de peinture acrylique, qui devrait disparaître au fil des mois.

L’endroit étant particulièrement animé en début et fin de journée en période scolaire, les semaines à venir nous renseigneront sur le bien-fondé de cette priorité piéton et le ressenti des usagers, Giérois et surtout non-Giérois, puisque la plupart des familles qui fréquentent Don Bosco sont extérieures.

 

Fichier attachéTaille
PDF icon gieres-visuels_a4-travaux_hd_2.pdf1.55 Mo